télécharger notre extension

lundi 15 avril 2013

Google+ Vs Facebook ! Quelle visibilité des articles traitant ce sujet ?

Google contre Facebook ? Mais à qui profite la guerre ?

« Les anges ont eux aussi leurs diables, et les diables leurs anges. » 


A qui profite la guerre Facebook et Google+. A brûle-pourpoint je vous aurait dit aux "francs-tireurs" du net, commentateurs de toutes sortes, spécialiste du SEO qui ont bien compris que les mots clés "Facebook et Google " pouvaient leur ramener une audience alimentée par des internautes désireux de compter les points ou de les lever c'est selon.

La réalité est cependant à nuancer. Si Vous faite la même recherche que moi à savoir : " Facebook contre google+ guerre " vous aurez peut être des résultats différents (on sait que Google fait apparaître selon l'usage et la géolocalisation...). L'analyse des 5 premiers articles indexés est surprenantes !  En dehors du premier, les quatre autres sont datés autour de juillet 2011 soit un mois après le lancement de Google+. Comment se fait-il que Google ne soit pas capable de faire passer ses quatre articles aux oubliettes ? Dois-je penser qu'aucun article plus récent ne met en avant cette guéguerre !  Si vous avez des réponses je suis preneur !

Arrive donc en première page "Purebreak ". J'avoue avoir été d'autant plus étonné que je n'avais encore jamais été sur le site. Question, mais comment ont-il fait pour être en première page ?
Une rapide lecture m'apprend qu'ils viennent en plus de lancer leur site en mars ? Est-ce la forte lisibilité déjà acquise avec Pure Fans qui leur a permis de ce hisser à la première place ? Dans tous les cas on ne peut que saluer +Thibault Raoult  le rédacteur en chef du site bien sûr et +Vincent de Lavaissiere qui en l'espace de 14 jours retrouve son article en première place. Si je regarde, le contenu Google+ est cité trois fois et un système de photo (hérité de pure fans) vient compléter la présentation de l'article. Le titre alléchant pour ne pas dire "légèrement racoleur" : "Google+ devant Twitter ! Facebook et Mark Zuckerberg en danger ? Bon on a quand même du mal à imaginer le danger entre une plateforme de 693 millions d'utilisateurs actifs contre les 343 millions de Google+ et l'article n'est pas très explicite sur ce dit danger.

La deuxième place est pour E-mhotep une agence Web spécialisée dans le web marketing. Au moins, ils peuvent se targuer d'arriver en deuxième position. En ce qui concerne le contenu. On retrouve un titre facilement identifiable par le moteur de Google "google-plus-facebook-la-guerre-est-lancee.html" par contre il suffit de relever le nombre d'utilisateurs (25 millions) pour comprendre que l'article est daté (et oui encore des articles sans datation carbone !). Comme se fait-il donc que Google mette en deuxième position un article aussi vieux ! Les bras m'en tombent ! Il sera difficile de questionner l'auteur de l'article vu qu'il n'est pas signé.

La troisième place est pour un blog "Duqten" pas facile à lire dans le miroir. Il s'agit là encore d'une agence dénommée "Netpub" spécialisée dans le référencement et le webmarketing sur Aix-en-Provence. Là encore, l'article est daté du 29 juillet soit un mois après le lancement de Google+ (qu'on me parle plus du nouvel algorithme de Google qui met en avant l'actualité !)
Ce qui est le plus navrant (mais si mais si !) et ce quelle que soit la qualité de l'article c'est le peu d'échange que cela suscite. Imaginez un article qui soit sur la toile depuis près de deux ans sans avoir reçu de commentaires et ce malgré l'appel de son rédacteur +Christine Leroy  Et vous ? Êtes-vous plus Facebook ou Google+ ?

La quatrième place est mon média "anciennement préféré " AGORA VOX que j'ai quitté pour Lepost (eh oui je sais ça s'appelle de la clairvoyance...) Agora Vox étant comme son nom l'indique l'espace ouvert pour débattre de tout et de rien. Un de mes articles a donné lieu à près de 40 commentaires et chacun se tirait dans les pattes...impressionnant ! Dans l'article en question de Lorelei, il y a eu 7 réactions. Un score modeste pour ce type de plateforme. Et devinez quoi, l'article a été écrit "1er juillet 2011". Je ne vous invite pas à le lire tant il est insipide...


A la cinquième, place un article de chob sur choblab. daté également de 2011 qui a au moins le mérite de faire un brin d'humour à travers des photos ou dessins parodiant la relation "facebook et google".





Voilà pour les cinq premières places... Il y a donc encore du travail à faire pour les autres s'ils veulent passer devant toutes ses "archives du web". Un des rares articles que j'ai trouvé ayant un contenu différenciateur est celui d'+Aurélien Coiffard  de Tamento. Avec Un titre non racoleur, mais factuel "Google Plus atteint les 500 millions de membres et permet la création de communautés"  ainsi qu'une mise en avant des armes de Google+ "Communauté, Snapseed" et une conclusion pleine de bon sens "à suivre..."

Enfin, en guise de conclusion et afin d'apporter un semblant de créativité (en plus de ma jolie photo !) dans cette guéguerre savamment entretenue permettez cher lecteur que je vous
transmette une note d'humour en revisitant un poème de la fontaine :

Le +Google+ et le Facebook

La raison du plus fort sera-t-elle la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un Google se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Facebook survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la publicité en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond Google que Votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler votre expansion
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
(Moi aussi j'ai entendu : fessebook va chier ! )
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit Google je tète encore ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (
(ah mon avis il doit parler de twitter !)
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos moteurs de recherche, et vos publicités.
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Facebook l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.

+Régis Gautheron


Autres articles sur Google :


  1. « Star walls : « la guerre des clones a commencé »
  2. Google table : Travailler rapidement sur un projet de Géolocalisation
  3. Gagner du temps sur les réseaux sociaux : tutoriel en image
  4. Une nouvelle façon de récupérer vos google doc et autres...
  5. Et si Google+ devenait aussi convivial que facebook ?
  6. World Wonders Project de Google
  7. Faite de la video conférences à plusieurs avec Google Bulle
  8. Et si Google reconstruisait la tour de Babel 


1 commentaires:

Merci de rester courtois en toutes circonstance !

______________________________________________________________________



______________________________________________________________________

Metamoteur d'emploi